Accueile-taqafa.ma
Tewfik Jallab, dans la peau d'un voyou
Mohamed Fariji, le dessein du souvenir
Kamal Hachkar, ses voix de femmes
Les Ecosystèmes Sahariens au Maroc - L'Eau dans le Désert
Du Patrimoine du Maroc
Exposition "L' au delà..." de Adil Haouata
Je n’ai jamais quitté le Maroc.
Vernissage de l'exposition "L' AU DELA..." de Adil HAOUATA

Les Dossiers sont proposés par des auteurs qui aiment partager leurs passions et leurs connaissances. Ils offrent ici une découverte inédite d'un sujet en relation avec le patrimoine, la culture ou la création.

Patrimoine du Maroc

La situation géographique du Maroc confère à son héritage culturel une formidable richesse, notamment dans la diversité de ses composantes tant au niveau du patrimoine matériel qu'à celui du patrimoine immatériel. Cependant le pays se distingue, dans ce domaine, par le tissus urbain historique (médinas, villages, ksour, ...) et les savoir-faire...

Casablanca Ville-monde

Investie dès le XIXe siècle par une importante communauté européenne, l’ancienne médina* de Casablanca, à l’architecture fortement métissée, ne saurait être dissociée de la ville nouvelle. Entre les VIIIe et XIVe siècles, la cité d’Anfa connaît un passé aussi riche que mouvementé. En 1469, elle est complètement rasée par... L’actuel siège de l’UMT, ex-résidence générale à Casablanca.
​Construite entre 1918 et 1955, la cité est un exemple unique de reconstitution de médina dont la réussite fut telle que beaucoup sont persuadés de son antiquité. Dès 1916, Henri Prost et son équipe envisage la création d’une « nouvelle ville indigène » à même d’accueillir les nouveaux immigrants venus de l’intérieur du pays, attirés par l’... Cour intérieure de la Mahkama. Remarquer la très belle perspective que dessinent, au loin, les quatre tours recouvertes de tuiles vertes vernissées.
Casablanca, capitale économique du royaume, un des plus grand ports d’Afrique, est née de la pensée de ce militaire à la fois esthète, pragmatique et visionnaire. Le 27 avril 1912, le général Louis Hubert Gonzalve Lyautey (1854-1935) est nommé Résident général au Maroc. Ayant fait ses armes auprès de Gallieni au Tonkin puis à Madagascar, ce... Premier Résident général de France au Maroc, le Maréchal Lyautey a contribué fortement à façonner le visage du Maroc actuel.
Depuis sa création, la ville nouvelle a été mondialement célébrée pour son urbanisme pionnier. Une vérité historique qu’il est bon de rappeler. Récit d’une véritable épopée. Un an seulement après le débarquement français de 1907, les prémices d’une gestion moderne de la ville apparaissent : l’éclairage public est organisé, les marchés aménagés... L’avenue des FAR a été percée dans les années 1950 pour relancer la projet de quartier des affaires. Cette nouvelle artère a rapidement pris des allures de City avec ses immeubles de grande taille à la pointe du modernisme.
Pour le commun des mortels, Casablanca est la ville art-déco par excellence. Oui, mais sous ce vocable générique et généralisé, se cache une variété de mouvements représentatifs de l’architecture du XXe siècle. Les premiers bâtiments à être érigés en dehors de l’enceinte de la médina sont tout naturellement de style néo-mauresque. Un style... Cet immeuble de seize étages (1952, Jacques Guyon) présente un spectaculaire jeu de balcons filants en ruban. L’appellation « Villas Paquet » fait référence aux nombreuses dépendances et services dont disposent les appartements qui apparentent ces derniers à des maisons individuelles.
La comédienne ultra-populaire, Amal El Atrache, est une artiste polyvalente. Ses photographies d’un Casablanca nocturne, d’un classicisme élégant, sont empreintes d’un sentiment de solitude et de mélancolie. Tous les Marocains ou presque connaissent Amal El Atrache, alias Âouicha, un des trois rôles principaux de Lalla Fatema. Cette sitcom... Portfolio – Casablanca, une nuit sous la pluie
Après l’inscription, en 2012, de Rabat au patrimoine mondial, quels sont les arguments que Casablanca peut avancer pour figurer, à son tour, sur la fameuse liste ? Petit tour de la question. Pour être reconnu comme patrimoine mondial, un bien doit témoigner d’une valeur universelle exceptionnelle. Il doit répondre à au moins un des dix critères... En haut à gauche, détails de bâtiments du Hâvre. En bas à gauche, vue de Brasilia. En haut et en bas à droite, vues de Tel-Aviv. Ces dernières pourraient tout aussi bien représenter Casablanca.

Casamémoire

Bal musette, opéra, vaudeville, cinéma et variétés, des années 1920 aux années 1960, le public casablancais était gâté. Dès 1917, quand les Français se sont installés au Maroc, ils ont pensé aux routes, aux hôpitaux, aux fours et aux moulins, mais aussi aux lieux de loisirs dans une époque qui ne connaissait pas encore le cinéma. D’... Le Théâtre municipal, dessiné par Hippolyte Delaporte, photographié dans les années 1930
​1964, Tayeb Saddiki a vingt-trois ans. Hassan II émet le souhait de le voir diriger le Théâtre municipal de Casablanca. Je remplaçais un certain Afifi, un cinéaste. C’était ce qu’on appelle dans notre jargon un « garagiste ». C’est-à-dire qu’il se contentait de louer le théâtre à des compagnies et à des artistes qui venaient la plupart du... Portrait de Tayeb Saddiki par Oussama Hamama. Circa années 2010

Pages