Accueile-taqafa.ma
Vernissage de l'exposition « Deux regards » de Mohammed ZOUAOUI
Revue de presse de l'exposition « Deux regards » de Mohammed Zouaoui
L’art a contribué à mon intégration
Les Oiseaux, Une Richesse Universelle - Biodiversité et Répartition
Du Patrimoine du Maroc - Al Jadida
Du Patrimoine du Maroc - Essaouira

HCEFLCD

, ,
Résumé : ​Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a publié la collection « Le Maroc Forestier » qui se compose de neuf manuels afin « de faire connaître la diversité biologique du Maroc, ses fragilités et les actions menées. Elle appelle à une prise de conscience de notre responsabilité ; à nous engager fortement pour assurer la solidarité intergénérationnelle, par une véritable recapitalisation écologique au profit des générations futures, en un mot, assurer la pérennité de la vite ». Docteur Abdeladim Lhafi, Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Le septième manuel intitulé « La Pisciculture et La Pêche Continentale au Maroc » présente les Potentialités hydrographiques et habitats aquatiques, la Pêche Continentale, les Types de Pêche Exercés au Maroc, les Techniques de Pêche en Eau Douce, la Richesse Piscicole du Maroc et la Pisciculture. Pour lire « Le Maroc forestier - La Pisciculture et La Pêche Continentale au Maroc - Quatrième partie : Techniques de Pêche en Eau Douce » : voir galerie. Source : Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification
Mots-clés : HCEFLCD, Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification

, ,
Résumé : ​Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a publié la collection « Le Maroc Forestier » qui se compose de neuf manuels afin « de faire connaître la diversité biologique du Maroc, ses fragilités et les actions menées. Elle appelle à une prise de conscience de notre responsabilité ; à nous engager fortement pour assurer la solidarité intergénérationnelle, par une véritable recapitalisation écologique au profit des générations futures, en un mot, assurer la pérennité de la vite ». Docteur Abdeladim Lhafi, Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Le septième manuel intitulé « La Pisciculture et La Pêche Continentale au Maroc » présente les Potentialités hydrographiques et habitats aquatiques, la Pêche Continentale, les Types de Pêche Exercés au Maroc, les Techniques de Pêche en Eau Douce, la Richesse Piscicole du Maroc et la Pisciculture. Pour lire « Le Maroc forestier - La Pisciculture et La Pêche Continentale au Maroc - Cinquième partie : La Richesse Piscicole » : voir galerie. Source : Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification
Mots-clés : HCEFLCD, Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification

, ,
Résumé : Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification a publié la collection  «  Le Maroc Forestier » qui se compose de neuf manuels afin «  de faire connaître la diversité biologique du Maroc, ses fragilités et les actions menées. Elle appelle à une prise de conscience de notre responsabilité ; à nous engager fortement pour assurer la solidarité intergénérationnelle, par une véritable recapitalisation écologique au profit des générations futures, en un mot, assurer la pérennité de la vite ». Docteur Abdeladim Lhafi, Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Le premier manuel intitulé «  les Aires Protégées du Maroc » présente les réserves biologiques, les parcs nationaux et les sites d’intérêt biologiques et écologiques. Selon le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification, dix parcs nationaux sont répartis sur le territoire du Maroc : Aux parcs nationaux de Toubkal, Tazkka, Souss Massa et de Iriki créés respectivement en 1942, 1950, 1991, 1994, s'ajoutent ceux d'Al Hoceima, Talassemtane, Ifrane, Haut Atlas Oriental et khenifiss, tous créés en 2004, ainsi que le parc national de Khenifra créé en 2008. En outre, le Maroc a inscrit 24 zones humides sur la liste Ramsar aux fins de conservation des habitats pour les oiseaux migrateurs du paléarctique occidental. Par ailleurs, Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification assure la gestion de trois réserves de biosphères: réserve de l'arganeraie, réserve de biosphère intercontinentale de la Méditerranée et la réserve de biosphère de la cédraie en cours de création. Pour lire « Le Maroc forestier - Les Aires protégées du Maroc - Première partie : les réserves biologiques » : voir galerie. Source : Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification
Mots-clés : HCEFLCD, Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification

, ,
Résumé : ​Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a publié la collection « Le Maroc Forestier » qui se compose de neuf manuels afin « de faire connaître la diversité biologique du Maroc, ses fragilités et les actions menées. Elle appelle à une prise de conscience de notre responsabilité ; à nous engager fortement pour assurer la solidarité intergénérationnelle, par une véritable recapitalisation écologique au profit des générations futures, en un mot, assurer la pérennité de la vite ». Docteur Abdeladim Lhafi, Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Le septième manuel intitulé « La Pisciculture et La Pêche Continentale au Maroc » présente les Potentialités hydrographiques et habitats aquatiques, la Pêche Continentale, les Types de Pêche Exercés au Maroc, les Techniques de Pêche en Eau Douce, la Richesse Piscicole du Maroc et la Pisciculture. Pour lire « Le Maroc forestier - La Pisciculture et La Pêche Continentale au Maroc - Sixième partie : La Pisciculture » : voir galerie. Source : Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification
Mots-clés : HCEFLCD, Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification

, ,
Résumé : Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification a publié la collection  «  Le Maroc Forestier » qui se compose de neuf manuels afin «  de faire connaître la diversité biologique du Maroc, ses fragilités et les actions menées. Elle appelle à une prise de conscience de notre responsabilité ; à nous engager fortement pour assurer la solidarité intergénérationnelle, par une véritable recapitalisation écologique au profit des générations futures, en un mot, assurer la pérennité de la vite ». Docteur Abdeladim Lhafi, Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Le premier manuel intitulé «  les Aires Protégées du Maroc » présente les réserves biologiques, les parcs nationaux et les sites d’intérêt biologiques et écologiques. Selon le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification, dix parcs nationaux sont répartis sur le territoire du Maroc : Aux parcs nationaux de Toubkal, Tazkka, Souss Massa et de Iriki créés respectivement en 1942, 1950, 1991, 1994, s'ajoutent ceux d'Al Hoceima, Talassemtane, Ifrane, Haut Atlas Oriental et khenifiss, tous créés en 2004, ainsi que le parc national de Khenifra créé en 2008. En outre, le Maroc a inscrit 24 zones humides sur la liste Ramsar aux fins de conservation des habitats pour les oiseaux migrateurs du paléarctique occidental. Par ailleurs, Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification assure la gestion de trois réserves de biosphères: réserve de l'arganeraie, réserve de biosphère intercontinentale de la Méditerranée et la réserve de biosphère de la cédraie en cours de création. Pour lire « Le Maroc forestier - Les Aires protégées du Maroc - deuxième partie : les parcs nationaux » : voir galerie. Source : Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification
Mots-clés : HCEFLCD, Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification

, ,
Résumé : ​Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a publié la collection « Le Maroc Forestier » qui se compose de neuf manuels afin « de faire connaître la diversité biologique du Maroc, ses fragilités et les actions menées. Elle appelle à une prise de conscience de notre responsabilité ; à nous engager fortement pour assurer la solidarité intergénérationnelle, par une véritable recapitalisation écologique au profit des générations futures, en un mot, assurer la pérennité de la vite ». Docteur Abdeladim Lhafi, Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Le huitième manuel intitulé « La Forêt dans le Patrimoine Immatériel du Maroc » présente : la Perception de la Forêt; les Gravures et Peintures Rupestres; les Proverbes; les Contes, Légendes et Mythes; et les Récits de Voyageurs. Pour lire « Le Maroc forestier - La Forêt dans le Patrimoine Immatériel du Maroc - Première partie : La Perception de la Forêt » : voir galerie. Source : Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification
Mots-clés : HCEFLCD, Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification

, ,
Résumé : Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification a publié la collection « Le Maroc Forestier » qui se compose de neuf manuels afin « de faire connaître la diversité biologique du Maroc, ses fragilités et les actions menées. Elle appelle à une prise de conscience de notre responsabilité ; à nous engager fortement pour assurer la solidarité intergénérationnelle, par une véritable recapitalisation écologique au profit des générations futures, en un mot, assurer la pérennité de la vite ». Docteur Abdeladim Lhafi, Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Le premier manuel intitulé « les Aires Protégées du Maroc » présente les réserves biologiques, les parcs nationaux et les sites d’intérêt biologiques et écologiques. Selon le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification, dix parcs nationaux sont répartis sur le territoire du Maroc : Aux parcs nationaux de Toubkal, Tazkka, Souss Massa et de Iriki créés respectivement en 1942, 1950, 1991, 1994, s'ajoutent ceux d'Al Hoceima, Talassemtane, Ifrane, Haut Atlas Oriental et khenifiss, tous créés en 2004, ainsi que le parc national de Khenifra créé en 2008. En outre, le Maroc a inscrit 24 zones humides sur la liste Ramsar aux fins de conservation des habitats pour les oiseaux migrateurs du paléarctique occidental. Par ailleurs, Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification assure la gestion de trois réserves de biosphères: réserve de l'arganeraie, réserve de biosphère intercontinentale de la Méditerranée et la réserve de biosphère de la cédraie en cours de création. Pour lire « Le Maroc forestier - Les Aires protégées du Maroc - troisième partie : Les Sites d'Intérêt Biologique et Ecologique » : voir galerie. Source : Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification
Mots-clés : HCEFLCD, Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification

, ,
Résumé : ​Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a publié la collection « Le Maroc Forestier » qui se compose de neuf manuels afin « de faire connaître la diversité biologique du Maroc, ses fragilités et les actions menées. Elle appelle à une prise de conscience de notre responsabilité ; à nous engager fortement pour assurer la solidarité intergénérationnelle, par une véritable recapitalisation écologique au profit des générations futures, en un mot, assurer la pérennité de la vite ». Docteur Abdeladim Lhafi, Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Le huitième manuel intitulé « La Forêt dans le Patrimoine Immatériel du Maroc » présente : la Perception de la Forêt; les Gravures et Peintures Rupestres; les Proverbes; les Contes, Légendes et Mythes; et les Récits de Voyageurs. Pour lire « Le Maroc forestier - La Forêt dans le Patrimoine Immatériel du Maroc - Deuxième partie : Gravures et Peintures Rupestres » : voir galerie. Source : Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification
Mots-clés : HCEFLCD, Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification

, ,
Résumé : Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification a publié la collection « Le Maroc Forestier » qui se compose de neuf manuels afin « de faire connaître la diversité biologique du Maroc, ses fragilités et les actions menées. Elle appelle à une prise de conscience de notre responsabilité ; à nous engager fortement pour assurer la solidarité intergénérationnelle, par une véritable recapitalisation écologique au profit des générations futures, en un mot, assurer la pérennité de la vite ». Docteur Abdeladim Lhafi, Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Le deuxième manuel intitulé « Les Principales Essences Forestières du Maroc » présente les principales essences forestières résineuses et les principales essences feuillues du Maroc. Pour lire « Le Maroc forestier - Les Principales Essences Forestières du Maroc - Première partie : Les Principales Essences Forestières Résineuses du Maroc » : voir galerie. Source : Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte Contre la Désertification
Mots-clés : HCEFLCD, Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification

, ,
Résumé : ​Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a publié la collection « Le Maroc Forestier » qui se compose de neuf manuels afin « de faire connaître la diversité biologique du Maroc, ses fragilités et les actions menées. Elle appelle à une prise de conscience de notre responsabilité ; à nous engager fortement pour assurer la solidarité intergénérationnelle, par une véritable recapitalisation écologique au profit des générations futures, en un mot, assurer la pérennité de la vite ». Docteur Abdeladim Lhafi, Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Le huitième manuel intitulé « La Forêt dans le Patrimoine Immatériel du Maroc » présente : la Perception de la Forêt; les Gravures et Peintures Rupestres; les Proverbes; les Contes, Légendes et Mythes; et les Récits de Voyageurs. Pour lire « Le Maroc forestier - La Forêt dans le Patrimoine Immatériel du Maroc - Troisième partie : Proverbes » : voir galerie. Source : Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification
Mots-clés : HCEFLCD, Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification

Pages