Éditorial

Image de couverture: 

Depuis sa création - il y a bientôt 25 ans - la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger mène une action résolue dans le domaine de la culture.

L’enseignement de la langue arabe et de la culture marocaine aux enfants des Marocains de l’extérieur figure en première ligne des activités culturelles de la Fondation. Cette action se déploie à travers une équipe de plus de 520 enseignants marocains établis dans 8 pays  d’Europe et qui opèrent soit au sein du système éducatif du pays d’établissement, soit en marge des écoles du pays d’accueil. Cet enseignement se réalise aussi, depuis fin 2013, à travers le programme e-madrassa d’enseignement de l’arabe sur internet.

L’organisation d’un séjour culturel annuel en faveur d’un millier d’enfants de 9 à 13 ans, à chaque saison estivale, vient renforcer l’action culturelle de la Fondation en direction des jeunes. Conçu comme des vacances offertes aux élèves les plus méritants, ce programme est pensé pour servir aussi de voyage initiatique à la découverte de l’histoire et de la culture du Maroc d’hier et d’aujourd’hui.

Le soutien que la Fondation Hassan II fournit aux multiples activités culturelles, artistiques, intellectuelles et sportives initiées par des Marocains de l’extérieur pour mieux faire connaître, dans les pays de résidence, les multiples facettes de la culture marocaine exprime, à son tour et tout aussi clairement, la forte implication de la Fondation en faveur de l’action culturelle.

L’engagement de la Fondation Hassan II en faveur de la culture comme vecteur privilégié de la préservation et du développement des liens qui unissent les Marocains de l’extérieur à leur pays d’origine, s’enrichit aujourd’hui du lancement d’un centre culturel virtuel. Conçu sur le modèle d’un centre culturel réel, le centre culturel virtuel e-Taqafa se propose de livrer à ses visiteurs un florilège de descriptions et d’analyses sur le Maroc culturel et un échantillon régulièrement renouvelé d’œuvres littéraires, musicales, picturales…

Il se propose aussi de mieux faire connaître les acteurs du monde de la culture d’ici et d’ailleurs à travers leurs créations ainsi que les passionnés qui portent à bout de bras tel ou tel joyau culturel. Il se propose enfin de donner une idée de l’ébullition et des turbulences que traverse le monde de la création à travers les témoignages des acteurs du monde de la culture et  notamment les Marocains de l’extérieur.

Omar Azziman
Président-délégué de la Fondation Hassan II