Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant.


Depuis sa création - il y a bientôt 25 ans - la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger mène une action résolue dans le domaine de la culture.

DOSSIERS

  • La musique et la danse au Maroc

    La musique et la danse au Maroc

    La richesse des expressions musicales et chorégraphiques au Maroc, est le reflet logique de sa longue histoire et de l’opportunité de sa position géo historique : ce pays est une mosaïque unie et multiple de peuples et de cultures, un pays qui assume sa fatalité géographique en faisant face à la convoitise des phéniciens, des Romains, des Vandales et des Byzantins avant que les arabes, d'abord repoussés, puis adoptés par les autochtones, n'y apportent le ciment spirituel de l'Islam.

  • L’hospitalité

    L’hospitalité

    L’hospitalité, (en amazighe tinnubga ; en arabe diafa) est un trait culturel caractéristique des Marocains comme de beaucoup d’autres peuples. Elle est considérée comme un devoir sacré, une valeur morale, un impératif social. Le devoir est d’autant plus fort que l’on ne peut présumer de l’identité de celui qu’on doit accueillir lorsqu’il s’agit d’un inconnu. Un étranger qui demandait l’hospitalité dans un village ou dans un campement de nomades disait qu’il est « un hôte de Dieu », anebgi n Rebbi (am.), dif Allah (ar.) – c’est-à-dire celui que la nuit rattrape chez des gens auprès desquels il n’a pas de connaissance. Il est alors hasardeux de refuser de l’héberger pour la nuit et de le nourrir.