Accueile-taqafa.ma
« My Maroc Stars » de Hassan Hajjaj
Habib Farroukh, griot berbère de Bab El West
Visite de M. Didier Reynders Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales à l’Espace Rivages
Le Musée Yves Saint-Laurent, temple de la mode à Marrakech
Du Patrimoine du Maroc - Chefchaouen
Du Patrimoine du Maroc - Volubilis
Article proposé par Fouzia Marouf

e-taqafa

Les Editions du Patrimoine, l'Histoire en partage

Offrir un nouveau souffle à des livres anciens, souvent disparus ou méconnus, telle est la vocation des Editions du Patrimoine - Frontispice. Résultat d’une quête de plusieurs années à travers 25 pays du monde, ces ouvrages réédités, rappellent avec noblesse la tradition d'autrefois.
Une large part de l’histoire du Maroc se lit grâce aux livres rares qui habitent la bibliothèque des Editions du Patrimoine. Le projet de rééditer des livres anciens est né au début des années 1990, car « Nous voulions que les gens puissent redécouvrir leur histoire », précise Gérard Falandry, son fondateur. Baptisée Frontispice, la maison créée en 2001 devient ensuite les Editions du Patrimoine en 2013.

e-taqafa : Quelle est la genèse des Editions Frontispice, aujourd'hui Editions du Patrimoine ?

Gérard Falandry : Je suis né au Maroc en 1939. Depuis 1980, j'ai consacré mes ressources à la réédition de livres rares, introuvables traitant du Maroc sous tous ses aspects. Pour cela il m'a fallu trouver ces ouvrages à une époque où le fax en était à ses débuts! N'oublions pas qu'il faudra attendre le début du XXI ème pour qu'Internet se démocratise... afin qu'aujourd'hui, l'on puisse avoir facilement accès à une partie de cette littérature, que Frontispice, puis le PATRIMOINE, ont essayé modestement de présenter au public depuis 20 ans.

e-taqafa : L'orientation d'une ligne éditoriale exclusivement dédiée à la réédition d'ouvrages anciens traitant de l'histoire du Maroc suscite-t-elle un engouement ?

Gérard Falandry : Ce parcours passionnant et combien difficile ne peut attirer que ceux qui, à travers tant d'années, ont pu vivre le Maroc de l'histoire et je l’espère, ceux qui veulent mieux connaître le passé prestigieux de leur pays.

e-taqafa : Quelle est la finalité des Editions du Patrimoine au-delà de la valorisation de la production de livres retraçant la vie et l'histoire marocaine à travers les siècles ?

Gérard Falandry : Les contes oubliés, les récits de voyage, les paysages, les proverbes, les tessons de l'histoire, les survivances qui jaillissent d'une source sacrée, enfin tout ce qu'il faut vivre pour connaître. Bien que ce travail soit bousculé par l'immense avancée du numérique et d’Internet, il reste encore beaucoup de choses à dire. Je souhaite à tous ces livres ressuscités de trouver une place dans de vieilles bibliothèques patinées par le temps.

e-taqafa : Fondateur des Editions du Patrimoine, archiviste, érudit du livre, quel est votre lien avec le Maroc ?

Gérard Falandry : Mon enfance a connu la campagne, le bled, le visage de ces hommes burinés et anoblis par tant de siècles. Historien je ne suis pas, savant ou érudit encore moins, je n'ai fait qu'écouter mon âme qui depuis ma naissance était marocaine et m'a poussé à rechercher ce qu'on ne trouvait pas! ou plus!

Propos recueillis par Fouzia Marouf.

Galerie