Accueile-taqafa.ma
Exposition "Deux regards" de Mohammed Zouaoui
Vernissage de l'exposition « Deux regards » de Mohammed ZOUAOUI
Revue de presse de l'exposition « Deux regards » de Mohammed Zouaoui
L’art a contribué à mon intégration
Les Oiseaux, une Richesse Universelle - Les Oiseaux au Maroc
Du Patrimoine du Maroc - Al Jadida
Article proposé par la rédaction

e-taqafa

Le « Maroc à livre ouvert », la programmation

Sous le thème « Le Maroc à livre ouvert », le programme du pavillon Maroc à Livre Paris 2017 s’est articulé suivant plusieurs axes : des débats, des tandems, des dialogues avec l’absent. Un programme qui a ouvert la voie aux discutions et aux échanges entre écrivains, éditeurs, intellectuels, institutionnels et acteurs de la société civile.

Des rencontres-débats ont rassemblé des auteurs et un discutant autour de sujets variés : Revues, un espace de liberté et de débat, Imaginaires diasporiques, le Maroc en beaux livres, Comprendre le Maroc, ruptures et inflexions, La Méditerranée en question, Portraits de femmes au Maroc, Le Maroc et l’Afrique

Le débat « Imaginaires diasporiques » a réuni trois femmes écrivaines marocaines résidentes en France : Kaoutar Harchi, Anissa Bouziane et Maï-do Hamisultane Lahlou, qui ont discuté de leurs rapports avec les langues arabe et française et leurs encrages culturels.

« Quatre Goncourt marocains » a été marqué par la présence de Tahar Ben Jelloun, Fouad Laroui, Leila Slimani et Abdelatif Laâbi qui ont abordé plusieurs points liés à l’identité, à la création, à la diversité culturelle et à leur position en tant qu’écrivains marocains d’expression française.

Par ailleurs, des rencontres « Tandems franco-marocains » ont regroupé des intellectuels, des institutionnels marocains et leurs homologues français pour débattre des questions portant sur la relation France-Maroc. Ces Tandems ont présenté Fathallah Oualalou et Jean-Louis Guigou, Driss El Yazami et Michel Forst, Mahi Binebine et David Assouline…

Un « Dialogue avec l’absent » s’est établi entre des auteurs vivants et des figures disparues de la littérature marocaine. Des évocations hommages ont réuni Abdellah Taïa et Mohammed Choukri, Mohamed Hmoudane et Driss Chraïbi, Asma Lamrabet et Fatima Mernissi, Karima Yatribi , Simon Elbaz et Edmond Amran El Maleh…

Des séances de dédicace et un programme dédié à la jeunesse sous forme d’animations diverses : contes, calligraphie ont été proposés. La scène cuisine a accueilli plusieurs intervenants comme Fatema Hal, les sœurs Scotto, Nadia Paprikas…

Thème : 
Mots-clés : 

Galerie