Mohammed Berrada

Image de couverture: 

Né en 1938, Mohamed Berrada est romancier de langue arabe, nouvelliste, critique littéraire chevronné et traducteur. Il est considéré comme le chef de file du roman marocain contemporain.

En 1961, il fonde avec Mohamed Aziz Lahbabi ce qui deviendra l’Union des écrivains du Maroc qu’il présidera de 1976 à 1983.

Après des études de lettres au Caire, il obtient en 1962 un diplôme d’études approfondies en philosophie de l’Université Mohamed V, puis un doctorat de la Sorbonne à Paris en 1973 sous la direction d’André Miquel.

Ensuite, il a enseigné la littérature arabe à la faculté des lettres de l’Université Mohamed V de Rabat, et est connu pour avoir traduit Roland Barthes et Mikhaïl Bakhtine en arabe.

Mohamed Berrada appartient à un courant littéraire qui expérimente  de nouvelles techniques d'écriture, que les critiques marocains appellent « Attajrib » (expérimentation). Son texte néglige l'intrigue romanesque et s'écrit par tableaux, scènes, réflexions, portraits … Quant au domaine de la langue, il a recours aux dialectes notamment le fassi (celui de Fès), aux jeux de mots et aux allusions ludiques.

Traducteur de Barthes et Le Clézio en arabe, son œuvre de romancier a été récompensée au Maroc par le Prix du mérite culturel en 1999 et le Prix de la critique en 2004, le Prix du Maroc du livre en 2015 et le prix Katara du roman arabe en 2017.

 

pagination: