Mohamed Fariji

Image de couverture: 

Mohamed Fariji est un artiste inclassable considéré comme un activiste culturel.

Né en 1966 à Casablanca, Mohamed Fariji entreprend sa formation artistique à l’Ecole nationale des Beaux-arts de Tétouan, d’où il obtient son diplôme en 1991. Il participe à la fondation du collectif d’artistes « la Source du Lion » à Casablanca.

Puis, après qu’il ait mené à bien plusieurs projets artistiques et éducatifs durant les années 90, Mohamed Fariji décide de compléter sa formation à l’Ecole supérieure d’art et de design Llotja de Barcelone. Et ce, tout en continuant d’intervenir sur des projets casablancais, comme celui du Parc de l’Hermitage.

Les projets artistiques de Mohamed Fariji se basent sur des processus de recherche multidisciplinaire inspirés par l'architecture, l'histoire, la sociologie, la science et la politique, associant chercheurs et citoyens, décideurs et institutions.

En 2011, Mohamed Fariji créé l'Atelier de l'Observatoire, un espace d'Art et de Recherche qui fait l’expérience d’approches alternatives à travers des programmes éducatifs « Madrassa », un espace de production et d’accompagnement d’artistes émergents « La ruche » et des projets artistiques participatifs dans l’espace public comme « La serre ».

Mohamed Fariji entreprend des actions artistiques civiles et environnementales qui remettent en question l’ordre établi. Ces actions peuvent prendre la forme de photographies, de workshops, de performances ou d’installations in situ.

Après les recherches qu’il a fait sur l'ancien aquarium de Casablanca, Mohamed Fariji a l’ambition de « réactiver » les espaces publics et les lieux liés à l'éducation et au patrimoine.

pagination: