Accueile-taqafa.ma
Tanjazz, ses voix de femme
Abdellah Taïa, récit intime
Salé, les femmes caméra au poing
Les Plantes Aromatiques et Médicinales du Maroc - Les Plantes Condimentaires
Du Patrimoine du Maroc - Lixus
Du Patrimoine du Maroc - Tamuda-Tétouan
Article proposé par Ali Amahan

Anthropologue marocain

Du Patrimoine du Maroc - Meknès

Les Almoravides fondent la ville de Meknès (Miknassat al-Zitun) au XIe siècle.

En 540H/1145 ou 1146 J.-C., les Almohades la dotent de sa Grande Mosquée à laquelle est adjointe une salle d’ablutions.

Les Mérinides, pour leur part, construisent la citadelle, qasaba, réalisent le système d’adduction d’eau, érigent une zâwiya et fondent la madrasa Bu’nâniya.

Le souverain alaouite Mawlây Ismâ’îl la prend pour capitale, l’élève au rang de ville impériale. Le chroniqueur al-Zayanî énonce : « Il aimait cette ville, dont le climat l’avait séduit, et il aurait voulu ne jamais la quitter ».

Mawlây Ismâ’îl en fait la ville la plus fortifiée du pays. Trois murailles en pisé percées de plusieurs portes – dont la célèbre Bâb Mansûr al-‘Alj, Porte de Mansûr, le Chrétien converti, - ceignaient l’ensemble palatial du Grand Palais faisant figure, à lui seul, de ville royale avec ses habitations, magasins et parties officielles.

Ce souverain contribue au développement urbanistique de Meknès : ensembles palatiaux, mosquée de Lallâ ‘Awda, mosquée al-Rwa, fontaines...

La médina de Meknès a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1996.

Galerie :

Du Patrimoine du Maroc - Meknès